Le millet

 

LE MILLET


 

Millet est un terme générique qui désigne en français plusieurs espèces de plantes de la famille des Poacées (graminées). Ce sont des céréales vivrières, à très petites graines, cultivées principalement dans les zones sèches, notamment en Afrique et en Asie. Elles sont souvent appelées aussi mil. Millet sans autre précision désigne souvent le millet commun, mais le millet le plus cultivé est le « millet perle ».

Moins exigeantes et plus rustiques que le sorgho, ces espèces sont bien adaptées aux zones tempérées ou tropicales sèches où la saison des pluies est brève.

Le sorgho, graminée céréalière et fourragère, est appelé aussi « gros millet » ou « millet indien ».

Étymologiquement, millet est un diminutif de mil, terme qui dérive du latin millium, nom de ces plantes en latin.

 

Histoire du millet

 Vers 5000 avant J. C. ont lieu des « révolutions néolithiques » en Chine. La culture du millet apparaît ainsi dans les bassins des fleuves Yangtsé et Huang He1. On a d'ailleurs retrouvé en 2005 des nouilles à base de millet datant de 2000 av. J.-C. à Lajia, dans la partie amont du fleuve Huang He2.

Depuis l'Antiquité et jusqu'au Moyen Âge le millet a été consommé dans toute l'Europe méditerranénne sous forme de bouillie ou de galette appelée milhàs en Languedoc, cruchade en Gascogne, polenta en Italie, etc. Il a été remplacé par le maïs dans les cultures et l'alimentation depuis l'introduction de cette dernière céréale au xvie siècle.

Éleusine ou « ragi »

Nom scientifique : Eleusine coracana.

Cette plante produit plusieurs épis au sommet de la tige. Ses graines sont très petites (1-2 mm de diamètre). Ses besoins en eau sont légèrement supérieurs à ceux des autres espèces de mil.

L'éleusine, appelée « ragi » en Inde, est une culture vivrière importante en Afrique orientale et en Asie (Inde, Népal), où elle se cultive jusqu'à 2 000 m au-dessus du niveau de la mer.

Fonio ou « mil africain »

Ce terme regroupe plusieurs espèces de céréales mineures cultivées en Afrique de l'Ouest dans les régions sèches sub-sahéliennes.

« Fonio blanc » (Digitaria exilis), culture très importante en Afrique de l'Ouest : Mali, Nigeria, Niger, Burkina Faso, Sénégal et Guinée.

« Fonio noir » (Digitaria iburua), présent au Nigeria, au Togo et au Bénin.

« Fonio à grosses graines » (Brachiaria deflexa), culture pratiquée seulement dans le massif du Fouta-Djalon en Guinée et en Sierra Leone.

Millet commun

Nom scientifique : Panicum miliaceum.

Noms communs : « millet blanc » ou « millet à grappes »·

Plante de 1,3 m environ, à inflorescences en panicules lâches, ramifiées et tombantes.

Cette céréale est cultivée dans des régions tempérées, en Russie, en Ukraine, au Kazakhstan, aux États-Unis, en Argentine et en Australie.

Millet des oiseaux

Nom scientifique : Setaria italica.

Noms communs : « petit mil» ou « miliade ».

Plante de 1 à 1,5 m environ, à inflorescences longues, cylindriques, assez compactes, autrefois semée dans les prairies temporaires.

Le premier pays producteur est la Chine. Espèce cultivée également en Inde, en Indonésie, en Corée, dans le Sud de l'Europe et en Afrique orientale.

Millet indien

Nom scientifique : Panicum sumatrense.

Culture répandue en Inde, au Népal, au Pakistan, au Sri Lanka, dans l'est de l'Indonésie et l'ouest de la Birmanie.

Millet japonais

Nom scientifique : Echinochloa frumentacea.

Culture importante dans les régions subtropicales de l'Inde.

Millet perle ou « petit mil »

Nom scientifique : Pennisetum glaucum.

Noms communs : « millet perle, petit mil, mil à chandelle, mil pénicillaire » ou « mil » (tout court).

C'est la plus cultivée de toutes les espèces de mil, il représente la moitié de la production mondiale de mil ; parmi celles-ci, c'est celle qui a le potentiel de rendement le plus élevé en conditions de sécheresse. Il croît sur des sols sableux et pauvres, là où on ne pourrait pas cultiver le maïs, le sorgho ni même l'éleusine. Les graines se forment sur un faux épi compact de 10 à 150 cm de long (chandelle).

Culture traditionnelle en Afrique, surtout au Sahel, en Asie (Inde, Pakistan). Introduit récemment comme culture céréalière aux États-Unis, où il est utilisé comme fourrage d'été.

Teff

Nom scientifique : Eragrostis tef.

Céréale à graines très petites, cultivée dans les régions montagneuses de l'Éthiopie, où sa production dépasse celle de la plupart des autres céréales. Tolère les sols lourds, mal drainés.

coix

Nom scientifique :Coix lachryma-jobi

Noms communs : coix ,aussi appelé larme de Job, est une céréale très secondaire, surtout cultivée dans le sud-est asiatique.

L'herbe à épée

Nom scientifique :Paspalum scrobiculatum

Noms communs: herbe à épée, est une céréale spontanée en Afrique occidentale et en Inde, abondante le long des chemins, dans les fossés et les dépressions. En Inde, cette espèce a été domestiquée il y a environ 3000 ans.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×